EAC-L’Boulevard: la ville en culture

EAC-L’Boulevard: la ville en culture

L’un des avantages incontestables de vivre dans une grande ville telle que Casablanca, c’est l’incroyable richesse de leur vie culturelle.

Cela étant, il est certains acteurs qui contribuent tellement à cette diversité qu’on arrive à peine à imaginer ce que serait le paysage culturel casablancais sans eux. EAC-L’Boulevard fait partie de ceux-là.

EAC-L’Boulevard: un festival et plus encore

EAC-L’Boulevard, c’est d’abord une association qui milite pour la promotion et le développement des musiques actuelles et de la culture urbaine.

Elle a accédé à la notoriété grâce au festival du même nom (L’Boulevard des jeunes musiciens) qu’elle organise depuis 1999. Ce dernier, connu pour être à la fois un tremplin pour la nouvelle scène musicale du Maroc et une scène privilégiée pour des groupes déjà établis, est l’événement phare de l’association.

Ce qu’on sait moins, par contre, est qu’à côté du fameux festival, l’association mène plusieurs autres projets non de moindre qualité ! L’organisation dispose d’un centre des musiques actuelles appelé L’Boultek sis au Technopark logeant 3 studios et une salle de concerts où plusieurs groupes de musique viennent répéter ou se produire en concert.

Ainsi, les locaux de l’association ne désemplissent pas d’un public urbain qui vient profiter d’une programmation aussi riche que diversifiée: concerts, projections, soirées, ateliers et concours d’écriture et de réalisation, etc.

Autant d’activités pour les aficionados d’une culture urbaine et farouchement alternative !
*Crédit photo: Zakaria Latouri

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse